Accueil » Autour de la Mode » Un déguisement appartient-il à la mode ?

Traditionnellement, on n’accorde relativement peu de crédit aux déguisements, en matière de mode. Ils sont plutôt rangés du côté du jeu et des accessoires de fête ! Pourtant, certains d’entre eux sont bien faits ! Et joliment décorés et confectionnés ! Tout dépend logiquement de quoi l’on parle !

Déguisement tigre enfant

Déguisement tigre enfant

Les déguisements-parures

Les déguisements que l’on trouve dans le commerce sont des vêtements qui habillent tout le corps ou seulement une partie. Par exemple, dans le cas d’un déguisement pirate, il est certain que ce déguisement se rapproche plus d’un vêtement dans le sens où l’on s’habille normalement puis on endosse le déguisement ! Ce peut être donc considéré comme des accessoires de mode supplémentaires. Et, puisqu’il s’agit d’un certain type de parure de sa personne, vous vous embellissez pour être vu et remarqué…

Les déguisements complets

On trouve un deuxième type de déguisement ; le déguisement qui vous couvre entièrement et qui peut plutôt être considéré comme une sorte de combinaison ! C’est souvent le cas d’un déguisement d’animal pour un déguisement homme, par exemple. Il fait d’ailleurs souvent particulièrement chaud sous ces déguisements ! Dans ces cas-là, il est difficile de les considérer exactement comme des déguisements, quoi que… Puisque, justement, ils recouvrent tout votre corps et ne peuvent donc être considérés comme une parure cherchant à vous mettre en avant.

Mais qu’est-ce qu’une mode ?

Mais il est vrai que ce qui définit plus exactement une « mode », c’est le regard des gens autour. Lorsque vous réalisez vous-même un déguisement, il est probable voire certain que vous y ajoutiez une touche personnelle qui se verra naturellement et qui apportera quelque chose de vrai et de concret à votre déguisement. Il ne sera alors plus un déguisement ordinaire mais répondra à une volonté unique et réelle et, donc, se rapprochera plus des critères d’une mode vestimentaire ou d’une autre…

Commentaires fermés