Accueil » Mode Femme » Les tennis Armistice : parées pour l’été

ArmisticeLancée par le groupe Rautureau Apple Shoes (famille Jean Baptiste Rautureau) en 2012, cette nouvelle marque est à l’image de la trêve de 1918 : symboles de détente, ces petites tennis se veulent minimalistes et élégantes. Chaque modèle ne se distingue des autres que par quelques détails : par exemple, les modèles de la gamme « Stone » comportent un lacet façon corde marine et présentent une languette arrière marron et des œillets blancs. Les autres modèles de la marque présentent systématiquement les mêmes découpes latérales et/ou des empiècements en cuir naturel à l’avant, pour le même rendu trendy et décontract’ !

Histoire d’une gamme

Les chaussures Armistice, comme leurs autres marques Freelance (chaussures de luxe pour femmes) et Pom d’Api (pour enfants) sont le bébé des frères Yvon et Guy Rautureau, héritiers de père en fils du savoir-faire de leur arrière grand père J.B. Rautureau. Celui-ci avait fondé, dans les années 1870 au domaine de la Gaubretière en Vendée, une modeste échoppe de cordonnier où il entreprend la fabrication de sabots en bois. L’atelier est repris par les deux frères dans les années soixante dix, il s’agit alors de cordonnerie masculine uniquement. Guy et Yvon font évoluer le concept vers une production typiquement made in France, fondant de nouvelles marques au fil du temps. Le domaine de la Gaubretière devient un magasin d’usine où sont soldés les produits des saisons passées.

Trêve de chichis

Et les chaussures dans tout ça ? Les tennis en toile Armistice ont tout de suite remporté un franc succès : entièrement en toile, dotées de « signes distinctifs » discrets et d’une semelle en caoutchouc naturel, leur style unique séduit immédiatement. Le seul credo des créateurs : une allure désinvolte et relax tout en restant classy. S’est ensuivie depuis, une armée de nouveaux modèles, pour femme et pour homme, unies, imprimées, à chevrons, léopard… La Stone One est sans doute la gamme la plus appréciée, de par sa diversité de coloris et sa résistance : on peut les porter quotidiennement sans problème, il faut dire que c’est difficile de résister car elles sont, en plus, hyper confortables.

Les modèles de l’été

Armistice1

BienArmistice2 entendu, la marque se met aux couleurs de l’été (gris pluie… non quand même…) avec leur collection Spring-Summer 2013 : de nouveaux imprimés disponibles dans la gamme Stone, les modèles Stone Lazy sans lacets, ou encore Oslo (semelle de corde) en toile imprimée unie et façon derby. La variante Oslo one Bay, quant à elle, arbore de petites franges sur le devant façon mocassin. Enfin, la gamme Stroke propose des tennis Midcut, légèrement montantes, ou encore le modèle Cruise, dans l’esprit pataugas de marin. Les matières aussi se sont diversifiées depuis la création de la marque : on en trouve en coton épais, façon tissu d’espadrille, et en peau.

Intéressé ?

Franchement, ces petites tennis françaises sont le must have de la deuxième moitié 2013 : simples, classes tout en restant « à la cool », super à la mode pour les femmes , on ne peut rêver mieux pour ses sorties estivales ! On peut se les procurer en ligne ou, pour les joyeux vacanciers, pourquoi ne pas faire un crochet sur la route de la plage par l’entrepôt de la Gaubretière ? Vous m’en direz des nouvelles… 😉

1 Commentaire

  1. Julie dit :

    J’adore ces chaussures les Stone lazy imprimées sont trop belles !!